• tuvasbien-mag.fr

INTERVIEW DE JOHNNY BLANC- magazine TVB. GRANDE GUEULE À LA RADIO RMC ( 105.1 ) ET À LA TÉLÉ RMC.


TVB: Bonjour Johnny pourquoi ce prénom vos parents étaient des fans de Johnny Hallyday ?

Je ne suis pas fan de Johnny Hallyday et en ce qui concerne mes parents ma sœur s’appelle Maryline et mon frère Francky, alors je vous laisse libre d’imaginer…

TVB : Pourriez-vous nous parler un peu de Johnny Blanc. Enfant, étiez-vous à l’école, au collège une grande gueule ?

Au collège j’étais plutôt capable de dire franchement ce que je pensais mais pour autant à cet âge je préférais me faire oublier dans la classe car je m’intéressais beaucoup plus aux filles qu’à mes études…

TVB: Vous êtes fromager depuis 30 ans et vous avez commencé avec 2 chèvres, c’était un bon début pour un deux-sévrien, racontez-nous comment votre modeste exploitation s’est transformée en une belle entreprise qui emploie aujourd’hui plus d’une dizaine de salariés ?

Je crois que contrairement à ce que beaucoup de gens racontent les choses se font plus ou moins naturellement, bien sûr que le chef d’entreprise doit prendre les bonnes décisions et au bon moment, mais si on veut être honnête je pense que dans une entreprise on passe plus de temps à subir qu’à décider. Ce qui est sûr c’est qu’il faut avoir l’envie d’entreprendre et lorsqu’on a cette envie, on se sent obligé de développer son entreprise. C’est pour cela que nous sommes aujourd’hui 14 à la fromagerie Johnny Blanc, après un investissement de 1 700 000 euros en 2015 et nous sommes actuellement sur un projet d’agrandissement de l’entreprise prévu au début de 2020.

TVB: Vous exportez vos fromages de chèvre dans plusieurs pays Européens, je crois même que vous avez des clients au Japon. Que représente pour vous ce marché international ?

Aujourd’hui c’est 2% de notre CA, mais quand l’agrandissement de la fromagerie sera fini, nous travaillerons davantage avec l’export.

TVB: Comment êtes vous venu à la radio RMC, par relations ou totalement par hasard ?

Un jour le producteur de l’émission Les Grandes Gueules m’a appelé et m’a demandé si j’écoutais cette émission, je lui ai répondu oui et que ça me faisait souvent bouillir et j’ai ajouté je me demande si vous avez déjà franchi le périphérique parisien. Il m’a ensuite posé cette question, comment vous situez vous par rapport à l’émission, je lui ai alors répondu, les pieds sur terre vous devriez y faire un stage de temps en temps ça vous ferait du bien, à ce moment là il m’a fixé un rendez-vous, on s’est rencontré et ça fait 10 ans que ça dure…

TVB: Êtes vous d’accord si on vous qualifie de grande gueule de droite ? Vous avez voté F FILLON puis E MACRON à la présidentielle, est-ce que vous voteriez à nouveau pour Le Président ?

Je ne sais pas car ce fut mon candidat par défaut, mais je ne suis pas un militant… Les syndicalistes, la gauche et tous les idéologues ne sont pas ma tasse de thé, je suis quelqu’un de pragmatique. Les réformes engagées vont plutôt dans le bon sens même si comme à chaque fois ce ne sont que des réformettes suite aux pressions de la rue… Si à la fin de son quinquennat le bilan est bon et que la droite est toujours en crise… Tout est possible…

TVB : Vous aimez commenter la vie politique à la radio ( RMC 105.1 ) et à la télé ( RMC Story 23). Seriez-vous tenté de vous présenter à une élection comme votre ex-collègue GG Claire O’Petit qui est devenue députée LREM ?

Non, car comme disait Raymond Barre je n’aurai pas les moyens de mes idées et je ne suis pas comme certains à la recherche d’une gamelle... Les gouvernants sont pour la plupart des idéologues et comme je vous l’ai déjà dit ça ne me convient pas. Le jour ou ils seront pragmatiques peut être que je pourrais reconsidérer la question.

TVB: Est-ce que le « Mister GG » de la radio et de la télé est toujours en accord avec le Monsieur Blanc fromager ou si je peux me permettre ce mauvais jeu de mots ça arrive qu’ils ne soient pas toujours sur la même longueur d’ondes ?

Sur certains sujets nous pouvons tous nous contredire, il n’est pas toujours facile d’avoir un avis tranché sur tout. Les émissions sont toujours en direct, c’est de la réaction à chaud pendant 3 heures et on peut avoir des convictions bien arrêtées sur un sujet, ensuite il peut m’arriver de croiser un ami après l’émission qui ne partage pas mon avis et si cet ami a bien argumenté mes convictions peuvent partir en fumée…on dit bien qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis.

TVB : Et pour conclure cet entretien pourriez -vous nous présenter un plat à base de fromage de chèvre.

Ce qui est top, tout le monde a fait des raclettes avec de la bonne charcuterie et des pommes de terre, et bien nous fabriquons un fromage de chèvre que nous appelons le Saint Denis ( fabrication type Saint Nectaire ), il est vendu dans une boite en bois. Vous sortez le fromage, vous retirez le papier d’emballage, vous coupez la croute, vous le remettez dans sa boite, vous ajoutez de l'ail et un peu de vin blanc, vous reposez la croute dessus et vous mettez le fromage au four, il devient très coulant et là vous ferez une raclette servie à la cuillère, pas besoin d’appareil à raclette…Bonne dégustation.




0 vue

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com  

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now