• tuvasbien-mag.fr

NIORT, LA PLACE DU TEMPLE

Située dans le centre historique de la ville de Niort, la place du temple tient son nom de la présence d’un lieu de culte protestant.

La ville en effet a adhéré tôt à la « religion prétendue réformée » comme on l’appelait à l’époque, au point de devenir l’une des places de sûreté protestante à la fin des guerres de religion. La paix religieuse sera de brève durée avec le retour des persécutions contre les protestants sous Richelieu et surtout Louis XIV. Il faudra attendre l’édit de tolérance de 1787 pour que le culte protestant puisse reprendre au grand jour.

Le temple était à l’origine une église de l’ancien couvent des Cordeliers construit au XIIIe siècle par les Franciscains. Outre une cour intérieure, un cimetière occupait alors une grande partie de la place actuelle. L'édifice gothique, très endommagé pendant les guerres de religion, fut restauré sous Henri IV mais, au fil des siècles, le bâtiment se dégrada et fut vendu comme bien national à un particulier qui le céda à la ville de Niort qui elle-même le donna aux protestants en 1805 afin qu’ils puissent y célébrer leur culte légalisé par la Révolution.

Aujourd’hui, la nef unique, à chevet plat, conserve une importante chaire agrémentée d'une sobre décoration de panneaux. Elle accueille l’église protestante unie de France qui, sur Niort, revendique environ 400 familles. Michel Chaumet, historien de Niort


À côté du temple, se situe le bâtiment qui abrite la Chambre de commerce et d’industrie, à l’architecture résolument contemporaine.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout